Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Happy Halloween !

    medium_kids.jpg
    Voici mes plus belles oeuvres !
    De gauche à droite : n°1, n°3 et n°2
    et au premier plan : la citrouile creusée hier ! (cf - note d'hier)
    Les kids en vacances... je n'ai aucune envie de bosser et suis peu productive !
    Tant pis, je ferai mieux demain, jour férié !

  • Aux fous !

    Qui peut me dire à quoi sert ce p... de changement d'horaire et me prouver par A + B sa réelle utilité ?
    Je veux bien faire des économies d'énergie, ne chauffer ma case qu'à 19°, et assumer vivre dans un quasi frigo deux heures par jour en plein hiver  (il ne fait que 14° maxi dans le salon avant qu'on ait mis la cheminée en route, le matin quand on se lève et qu'il gèle à pierre fendre dehors !), mais ce changement d'heure... me fait pester! Encore une idée d'un mec, ça ! D'un mec qui n'avait certainement pas à assumer les grogneries de Petite Chérie depuis plus d'une heure. Elle est complètement décalquée aujourd'hui... Ca chouine et ça baille à tout va et pour un rien : super ! Ses frères font les pitres pour lui changer les idées, du coup il règne ici un vacarme sans nom... Vivement tout à l'heure que cette adorable tribu soit sous la couette !
    Hormis les grognements de n°3, il faut assumer la fraicheur (toute relative certes en cette fin octobre) qui tombe plus tôt et donc galoper ramasser le linge avant qu'il ne soit "rehumide", assumer la nuit qui tombe plus tôt et modifie l'horaire du quart d'heure de défoulement des kids (jusqu'à samedi, c'était juste avant de se coucher, mais là, c'est en ce moment.... Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ! Je suis en passe de devenir sourde !), assumer ne plus savoir où sont mes stoks de bougies que j'adore allumer quand le ciel s'assombrit (là, je vais en griller un peu plus qu'en plein été...), assumer, assumer encore et toujours :-))
    Ah, good news : cet après-midi, j'ai fabriqué avec mes monstres la citrouille d'Halloween. En fait de fabriqué, je l'ai simplement creusé et fais une super soupe pour demain soir avec ses entrailles (soupe détestée par mes kids, mais zut !). Je lui ai fait une bouche à faire peur à un diablotin (à la citrouille, pas à la soupe, quand même). Si j'en ai le temps (je suis comme d'hab à la bourre dans mon boulot et mes factures à payer !), je photographierai mon oeuvre ce soir !
    Sur ce, je retourne à ma tribu qui a complètement disjoncté !
    BONNE SOIREE !

  • Aura et réalité

    En ces temps de pré-campagne (voire de campagne, même si le calendrier électorale ne l'entend pas de cette oreille !), relativisons un tant soit peu l'aura des hommes politiques... Hommes qui semblent pour certains être vénérés, adulés, tels des stars, alors que d'autres savent être tout simplement des hommes.
    Hommes (et trop rares femmes) qui se doivent, à mes yeux, simplement d'être au service de leurs idées, et par là même au service des citoyens et de notre pays. Pour ce faire, ils se doivent, certes, d'être fin stratèges, mais surtout d'expliquer clairement leurs idées, pour mieux nous convaincre.
    Plus l'échéance du printemps 2007 approche, plus les un(e)s s'embourbent dans de pseudos idées novatrices (tels les jurys populaires ou les assises pour les délinquants spécialisés dans la "casse" d'uniformes...), plus les autres mènent leur chemin sereinement, s'expliquent clairement et humainement.
    Voilà, ce que je ressens après la journée de jeudi dernier, durant laquelle j'ai suivi François Bayrou en visite dans l'Eure. Chapeau bas et revenez voir notre Normandie, François !