Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En attendant le Père-Noël !

Etrange constat... A l'heure où dans notre société, l'indifférence envers l'autre semble être le maître-mot, les blogs font fureur, on MSN à tout va... Comme si cet écarn d'ordinateur nous permettait de tout faire, de tout dire... Dire bonjour à son voisin, c'est plus périlleux, plus dangereux : on peut lire sa détresse dans son regard, on peut entendre sa voix attristée ou peinée... L'écran filtre ! Et chacun communique en cliquant sur sa pauv'petite souris (moi la première, pour preuve : ce blog !).

Coup de gueule également en ce soir de quasi hiver : entendues, aujourd'hui sur Europe 1, des féministes pures et dures -autrement dit un peu allumées - qui protestent contre... les catalogues des jouets de Noël, trop sexistes et machos. Tout ça car les pages des filles sont roses et proposent des poupées, aspiros, dinettes et les pages des garçons sont bleues et affichent des armes, robots et voitures.
J'hallucine !
Oui, moi je suis ravie que ma fille se jette sur ces catalogues et claironne à qui veut l'entendre : "les zouets pour les filles, ze les trouve toute seule. C'est dans les pazes qui sont roses."
Oui je suis ravie quand je la vois jouer à la dînette !
Oui, je préfère la voir caliner ses poupées - je fais partie de ces attardées qui ont joué tardivement à la poupée - que de se ruer sur les circuits électriques de ses frères !
Oui, je suis un peu perplexe quand je la vois passer des journées entières à em... ses frères qui aimeraient bien jouer au foot, sans Miss Univers enchantée de se rouler dans la boue - "SS'est pas grave Maman, c'est zuste de la boue !"- .
Oui, je veux que ma fille soit un soupçon féminine !... mais sache également manier la perceuse...
Non, je n'ai rien contre le fait que les mecs aiment les voitures et les filles les poupées. Et je n'ai rien non plus contre le fait qu'ils jouent ensemble, échangent et partagent leurs jouets !
Je ne comprends pas que des femmes osent se battre au nom de la discrimination et du sexisme contre ces catalogues de jouets qui font rêver les tout-petits en attendant le Père-Noël...
J'entends d'ici, un des mes frères me dire "Tout fout le camps ma bonne dame !"... Ey là, je lui donnerai raison ! Il y a des choses tellement plus importantes... Comment ces femmes espèrent-elles garder leur crédibilité et faire avancer les choses... plus sérieuses ?

Commentaires

  • Le pire ennemi de la femme est, et restera, le clan des abruties de féministes, et particulièrement l'une d'entre elles qui se prévaut être "chef de meute"... et à qui on laisse publiquement la parole... meute de connes oui!

    Bon je sais ces mots sont vulgaires et irrespectueux me direz-vous, mais le respet de la femme se fait au quotidien et non pas dans un commentaire de blog... Non je ne maltraite pas ma femme, non je ne l'insulte pas, oui je la mets en valeur, oui je respecte ses choix et opinions (un peu trop parfois, sic!), oui je la laisse libre, mais libre de quoi puisque je n'ai aucune prétention à ma prévaloir détenteur de sa liberté, et oui, j'aime les seins et les fesses de ma femme et lorsque je la vois, j'éprouve un plaisir que je partage avec elle, pour SON plus grand plaisir (enfin c'est elle qui em le dit ;-)).

    Alors les pétasses de "chiennes de garde", par pitié, rentrez au chenil, et masturbez vous intellectuellement avec votre catalogue "Joué Club" et ses pages roses.

    Karin, tu as parfaitement raison, les filles aiment le rose, les garçons le bleu, c'est ainsi que va la vie et elle va plutôt bien lorsqu'on est enfant, garçon ou fille...

    Bientôt les ligues gays - qui ont bien plus le droit d'exister que ces mouvements féministes à la con - regretteront que les pages de catalogues "Joué Club" et autres ne soient pas un peu rose pour les mecs !!!

    Note à l'intention de la rédactice : J'ai mal à la France...! ;-)

  • Vous avez raison d'écrire ainsi et je partage votre point du vue. Ras le bol d'une société programmée par des lobbies de tous genres; J'ai lu un peu votre blog, j'ai comme vous la quantaine. Mes 2 garçons ont joué au ballon alors qu'ils savaient à peine marcher, 2 vrais petits mecs, je suis persuadée de ne pas avoir agi pour, leur père non plus puisqu'il est DCD et ma fille est totalement féminine, elle veut et fait tout comme maman, son père en est ravi.
    Le comportement vers le masculin ou le féminin est peut-être génétique ou bien il s'agit sans doute de la mémoire familiale
    Ces gens (je ne veux pas dire femmes) n'ont peut-être jamais connu le bonheur du couple ou de la famille, en tout cas, je préfère être dans ma peau que dans la leur.
    voilà, bonne soirée, je reviendrai lire votre blog.

  • Pas toujours simple de laisser un commentaire quand on a l'impression de ne pas penser comme les autres...

    Karin je suppose que tu bloggues aussi pour avoir d'autres points de vue, alors voici quelques questions qui me viennent.

    Je n'ai pas entendu le reportage et je ne me permettrai pas de porter de jugement sur les personnes interrogées.
    Mais je suis étonnée quand tu dis, "Il y a des choses tellement plus importantes".
    Est-ce que l'éducation des enfants, ce qu'on leur montre du monde, n'est pas une chose importante ? Est-ce que les catalogues de Noël ne sont pas une vision du monde qu'on leur propose un peu "coupée en deux", le côté rose et le côté bleu ?
    Personnellement oui ça me surprend, cette séparation franche entre le domaine des filles et le domaine des garçons. Je connais des parents qui ont un petit garçon qui voulait une dinette pour Noël, pourquoi pas ? Et des filles qui veulent jouer au foot, cela ne me choque pas plus.

    Et comment des garçons qui auront été habitués à ce que les dinettes, poupées et autres planches à repasser soient dans le côté des filles du catalogue des jouets pourront penser autrement plus tard, lorsqu'on leur parlera de parité ?

Les commentaires sont fermés.