Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 2006 + 1

    Pour savoir toutes les bonnes choses que je vous nous souhaite, cliquez sur l'image ci-dessous :

    medium_election.jpg
  • Y en a quand même...

    Non, mais y en a quand même... qui ont de drôles d'idées... J'vous raconte brièvement. Enfin j'essaye !
    Dans le cadre de mon job - indépendant - (ma job comme dirait l'un de mes petits frères en partance pour le Québec), je suis modératrice d'un blog. Autrement dit, je lis les commentaires déposés... et si ça craind un max : je les vire ! Pour "crainde" il faut réellement dépasser les bornes.
    Et bien j'vous dis pas ce qui s'est passé le soir de Noël... Non, mais y en a quand même...
    Alors que le petit Jésus n'avait pas encore pointé son petit bout de nez dans la crèche, alors que le Père-Noël donnait encore un peu d'orge à ses rennes - histoires qu'ils aient une pêche d'enfer pour leur nuit la plus longue de l'année -, alors que les dindes caquettaient encore dans les fermes avant de passer au four, alors que... je n'avais aucune envie de bosser... j'ai fait un tour sur ma boite mail...Zoup, plein de nouveaux messages arrivaient, tout droit du blog à modérer... Gloups ! ca sentait le boulot à 100 kilomètres à la ronde !
    Non, mais y en a quand même... qui le soir de Noël m'ont obligé à passer un moment devant ma bécane, car, ne respectant rien de rien, ils avaient fait des tonnes de trackbacks pornos sur un blog sérieux et sympa...
    Non, mais tout fout le camps ma bonne dame !
    Moi, du haut de mes quarante balais, je trouve quand même que... y en a quand même pas mal... qui m'em... !!!

  • Et la trêve des confiseurs, alors ?

    Je n'y comprends rien ! 
    Je croyais qu'entre Noël et le jour de l'an, il y avait ce que l'on appelle la trêve des confiseurs...
    Autrement dit, personne ne bosse, tout le monde se prélasse dans un canapé au coin du feu, un bon bouquin en mains ou se remet d'un premier bon dîner pour mieux attaquer le deuxième, tout en jouant avec le petit dernier à ce %!**$$@### de jeu que le Père-Noël a eu la bonté de déposer au pieds du sapin et qui a un mode d'emploi digne d'un bac + 20...
    Que nenni ! Moi je sais où ils sont tous les "trêvistes"... : sur Internet !
    Autant vous dire que je peste et je râle (encore une fois !), car les internautes sont hypra nombreux aujourd'hui... Résultat : les "non trêvistes" qui utilisent le web pour bosser ont un mal de chien à accèder à la moindre page.
    En surfant, "trêvistes", ayez une pensée émue pour ceux qui bossent... et jetez-vous sur le premier bon bouquin (moi je rêve de le faire, mais je suis à la bourre côté taf et donc... je lirai, cette nuit, les recettes de cuisine de la Comtesse de Ségur que le Père-Noël a mis dans mes chaussons), puis surfez dans la nuit quand les bosseurs liront ou dormiront !
    Bonne soirée !