Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Fées

    fee.jpgLes petites fées sont fatiguées. Les petites fées sont lasses. Lasses de courir, galoper après le vent. Vent qui souffle de plus en plus fort, de plus en plus violemment.
    Les petites fées sont fatiguées mais ne doivent pas le montrer. Cacher et taire leurs points faibles. Se parer de sourires et de diamants pour dissimuler leurs détresses et angoisses.
    Les petites fées ne veulent baisser les bras. Les petites fées ne veulent s'avouer vaincues. Elles doivent relever le défit d'emprisonner le vent dans ce tout petit sac bleu et rose. L'y enfermer pour l'emmener loin. Très loin. Trop loin ? Non ! Tout simplement assez loin pour qu'ici chacun puisse vivre en paix, sans les tornades et les typhons. Assez loin pour que chacun puisse vivre sa vie sereinement, sans peur du lendemain.

    Les petites fées sont fatiguées... mais un peu de sommeil leur redonnera, dès les premières lueurs du soleil, la force de courser le vent et ses affres...

    Bonne nuit, les petits !

     


    Découvrez Anne Sylvestre!
  • A écouter et réécouter...

     
    Rien à dire, sinon que j'aime...

  • Course de fond

    L'été s'est envolé. L'automne s'est installé. J'aime voir les feuilles se parer de tons de rouges... J'aime m'arrêter trente secondes en rentrant d'une conduite d'école, pour admirer la campagne, la nature qui se prépare à affronter l'hiver.
    La cheminée a repris du service... les corvées de bois sont de retour... Le jardin s'étiole... Dans le potager, les tomates ont entrepris une dernière course contre la montre pour arriver à prendre des couleurs.
    Cet après-midi, les enfants ont ramassé les pommes de terre. Il faudra penser très prochainement aux pommes...
    Savourer le temps, le rythme des saisons. Des choses que je n'aurais pas su faire il y a quelques années, prise dans la tumulte de la vie de banlieusarde, dans la nécessité de "percer" dans le boulot...
    Savourer le temps, le rythme des saisons... même si beaucoup pensent que je ne cesse de courir. Une course différente. Une course avec et pour les autres. Le sprint a laissé la place à la course de fond... Le fruit des années qui passent... Le bénéfice de la sérénité... L'envie de d'agir pour avancer ensemble, sans laisser quiconque sur le bord du chemin, tout en portant haut la démocratie !


    Découvrez Carla Bruni!