Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avis de tempête...

Je l'attends... depuis hier.

Après avoir reçu ce mail, hier en début d'après-midi: "La dépression creuse à 976 hpa à l'approche des terres et se dirige directement sur vous. 976... c'est très creux ... Sa forme (en escargot) me permet de vous conseiller de fermer vos volets, d'arrimer tout ce qui pourrait voler dans votre jardin, et d'attendre patiemment que ça passe. Le phénomène devrait être progressif (contrairement à Klauss) et toucher selon moi les cotes bretonnes et normandes dans la nuit de lundi. Le pic est prévu pour mardi matin.
Nous...nous serons apparemment épargné, cette fois.
Tout ce que je souhaite, c'est de me tromper (ce qui est possible) et que vous ne connaissiez pas ce que l'on a connu. Surveillez donc bien la météo ces jours- ci, s'ils n'émettent pas de bulletin, pas de raison de s'inquiéter."

Son auteur ? Mon frère,
le landais des Landes, calé en météo !

Je l'attends... depuis hier. Nous avons commencé à tout ranger. Tout à l'heure, je continuerai. Certains sourient de mes craintes. Peu m'importe ! je ressens au plus profond de moi ce déchainement des forces de la nature à venir. Je suis à l'écoute de la Terre, de notre Terre. Dehors, depuis ce matin, les oiseaux semblent avoir déserté mon jardin. Seuls les plus gourmands - ou les plus téméraires ? - osent venir picorer les graines que nous leur donnons durant l'hiver. Etrange... Ce soir, j'irai chercher ma tribu. Nous nous calfeutrerons. Nous attendrons... Il est des moments où j'ai envie de hurler à chacun qu'il est grand temps que nous ayons tous une conscience écolo... écolo-citoyenne même !
A chacun de nous de respecter la Terre, même par de tous petits gestes... A chacun de nous de transmettre le respect de notre Terre à nos enfants. Pour qu'ils puissent transmettre, à leur tour, à nos petits-enfants, une Terre belle et sereine...

Commentaires

  • J'espère, malgré tous les dégâts et tracas que ça occasionnera, que vous aurez la chance de voir la beauté de tels événements naturels. Ça n'en reste pas moins la Terre qui nous rappelle qu'on ne la domestique pas :).

    Tomas

Les commentaires sont fermés.