Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Petite...

    scintillement-etoile-720px.jpgQuand elle était petite, elle rêvait tout haut.
    Tout haut, tout fort !
    "Quand je serai grande, moi je..."
    Quand elle était petite, par défi elle relevait la tête.
    Le menton en avant.
    Toujours.
    Le regard impertinent.
    Quand elle était petite, elle osait tout.
    Elle aimait tout.
    Elle riait de tout mais pas de tous.
    Quand elle était petite, il était là.
    A ses côtés, l'encourageant.
    Car dans la vie il faut oser pour avancer !

    Elle n'a pas beaucoup grandi...
    Un peu beaucoup vieilli.
    Elle continue à rêver mais n'ose plus le dire.
    Ils lui ont brisé les ailes.
    Ils l'ont enchaînée pour qu'elle n'ose plus les défier.
    Un sourire de temps en temps.
    Mais plus de rires hurlants.

    Elle n'a pas beaucoup grandi...
    Un peu beaucoup vieilli.
    Il n'est plus là.
    Depuis longtemps.
    Mais elle les emmerde !
    Pour lui, elle relèvera la tête,
    les défiera du regard,
    osera rire à gorge déployée !

    Elle n'a pas beaucoup grandi...
    Un peu beaucoup vieilli.
    Mais elle rêvera encore,
    car dans la vie il faut oser pour avancer !

  • Un film de trop ?

    Mercredi soir, sortait en France le film "Mange, prie, aime" avec Julia Roberts. Je n'ai pas résisté à la tentation d'une soirée "ciné de et entre filles"... Cela faisait longtemps...

    Mange : profite de la vie !
    Prie : tu as aussi un esprit !
    Aime : prends le temps d'ouvrir ton coeur à ceux qui sont à côté de toi, si proches de toi.

    Les yeux plein d'étoiles, le coeur plein de rêves, je suis rentrée dans mon home-sweet home.
    Pourtant, le visage qui me regardait dans l'une de nos glaces n'était pas le mien !
    Impossible de fixer cette image sans baisser les yeux...
    Cela faisait un moment que les failles s'élargissaient, craquelaient cette fausse carapace...
    Une nuit agitée... Des mots... Puis cette course effrénée vers... cette liberté que j'avais autrefois tant chérie... en osant crier "non!"
    Certains croiront que j'ai troqué mes satanées ex-cloppes contre des litrons, d'autres que je suis de pire en pire...
    Je vous rassure : je bois, certes, mais des litres... d'eau !
    De pire en pire ? Peut-être ! Sans doute... Mais, là... "tout de suite maintenant" - comme dirait ma choupinette - j'ai croisé un miroir... et j'ai osé me regarder dans les yeux.

    J'ai peut-être vu un film de trop... ;)

     

  • Encore des "NON !"

    euros.JPGDans le tumulte de la loi sur la réforme des retraites, le vote d'une loi, hier, est quasi passé inapperçue... "Le Parlement a adopté définitivement mercredi, après un ultime vote du Sénat, une proposition de loi prévoyant la suspension des allocations familiales pour absentéisme scolaire [...] Si, au cours du mois suivant, l'absentéisme de l'élève est à nouveau constaté, l'inspecteur d'académie a alors l'obligation de saisir le directeur de la CAF qui suspendra le versement des allocations familiales. Si l'enfant retrouve le chemin de l'école et que son assiduité est constatée sur une durée d'au moins un mois, le versement des allocations pourra alors être rétabli." (Le Parisien)

    Certes, il faut lutter contre l'absentéisme scolaire. Certes, il faut responsabiliser les parents... Mais, je n'admets que la première de valeur devienne l'argent : désormais l'argent prend le pas sur l'éducation et la responsabilité !... Beau modèle pour nos enfants...

    Autre râlerie en ce jeudi matin : la réfome des retraites. Je dis "oui" à une réforme des retraites. Elle est nécessaire. Elle est même vitale pour notre pays. Mais je dis NON ! NON ! et RE-NON ! à cette réforme des retraites sans amendements en ce qui concerne les femmes ! Je vous invite à lire àce sujet, l'excellent post de Catherine Gallou, puis à signer la pétition de soutien à la député UMP Marie-Jo Zimmermann, présidente de la délégation parlementaire aux droits des femmes, qui propose 7 amendements !

    Mais pourquoi ces deux coups de gueule matinaux, s'interrogent sans doute certains ?
    J'ai beau être dans la majorité présidentielle, je suis de centre droit ! Et PARCE QUE je suis de centre droit, il y a des injustices humaines et sociales que je ne peux accepter ! Avancer ? Oui ! Laisser des gens au bord du chemin : non ! Avoir des valeurs ? Oui ! mais humanistes... et je dis "non au tout argent" !

    Ah... encore un "NON !" que j'avais oublié ! Non à la hausse de la TVA à 19,6% pour les abonnements Internet (l'intégralité des offres triple play, qui allient télévision, internet et téléphonie). Comment peut-on prôner l'Internet pour tous et en faire payer l'accès plus cher ? Incohérence...