Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La 50taine assumée ! - Page 5

  • En coulisses…

    Cela fait un bail que je n’ai rien posté sur mon blog. Absorbée par le boulot, avec toujours un œil sur ma tribu et une petite oreille pour Cher et Tendre. Absorbée car dans les coulisses d’une campagne politique depuis quelques temps. Pas une campagne pour la présidence de la France ! Mieux… une campagne pour la présidence d’un parti !

    Des horaires de ouf. Une ambiance  très "famille"… Celle d’une vraie famille politique avec les vraies valeurs centristes rivées aux tripes !
    Première semaine de septembre : la rentrée des kids… qui grandissent à vue d’œil (seule Petite Chérie n’est pas plus grande que moi – mais je sais, cela ne va pas tarder) ! Mais aussi la rentrée politique d’Hervé Morin sans oublier la rentrée littéraire avec le lancement de son livre "Lettre à Alma". Un peu speed ? Même pas ! Décidée à tout prendre avec le sourire… Comme on aime à le dire au sein de l’équipe de campagne "Les problèmes ? Ca n’existe pas : il n’y a que des solutions !"

    Alors oui… j’ai le sourire… et beaucoup de café dans les veines (et un peu de nicotine dans les bronches) !

    Vous n’avez jamais vécu une campagne  de l’intérieur ? Dommage ! C’est… indescriptible ! Entre amitié, coups de gueule et solidarité,… Et toujours cette adrénaline… 
    Au fil des pages de  ce blog, vous savez peut-être que je n’en suis pas vraiment à la première campagne ! Mais celle-ci, elle a quelque chose de plus. Quelque chose de magique… La magie d’une "bande de potes" qui, aux quatre coins de l’Hexagone, défend - autour d’Hervé Morin - un idéal : continuer à construire ensemble un parti - l'UDI - qui saura donner aux Français le goût de s’investir, l’envie de se retrousser les manches pour que notre "beau pays" soit le pays où nos enfants aient envie de vivre, la France de demain !

     

     

  • Lettre à mon adododo... non... à mon homme !


    Loulou 004.jpgIl file ce foutu temps.. mais peu m'importe, car avec bonheur je te vois grandir, tout comme les juniors.

    Mon fils, mon grand, mon ange, mon adododo...
    18 ans. Dimanche, tu feras partie de ce qu'on appelle "le monde des adultes"...
    Par ces mots, je veux te souhaiter la bienvenue dans ce drôle d'univers...
    Mais s'il te plait, reste toi-même !
    Conserve ce regard empli à la fois de lucidité et de poésie.
    Ce sourire empli à la fois de tendresse et d'ironie.
    Cette pudeur emplie d'amour.
    Cette passion emplie de sagesse.
    Cette carrure de judoka emplie de douceur.
    Cette nonchalance emplie de volonté.

    Mon fils, mon grand, mon ange, mon adododo homme, je t'aime.

    Maman

    NB : et conserve tes jolies frisettes qui, depuis toujours, font se retourner les mamies et les jeunettes dans la rue ;)

  • Et puis voilà...

    Et puis voilà... c'est comme ça ! Le temps file. L'été semble vouloir s'envoler... Et pas eu 30 secondes pour écrire deux lignes sur ce blog.
    Pas eu 30 secondes ou pas eu envie ? Pas eu envie ou pas eu besoin ?
    Je ne sais pas...