Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

adolescent

  • De remaniement en grève

    Entre le boulot, les navettes pour conduire les petits chéris à droite et à gauche au rythme des sorties scolaires et à des horaires à la noix, les framboisisers qui commencent à produire comme des fous, la maison, le jardin... je ne sais plus vraiment où donner de la tête et... surtout je ne trouve plus vraiment le temps de venir sur ce blog.
    Mais bon... là je décroche les téléphones (j'en ai 3... histoire d'être immanquablement joignable) et j'oublie ma "to do liste" un instant !

    Je ne peux m'empêcher de commenter brièvement le dernier remaniement ministériel... Je sais, ce n'est pas ce que l'on peut appeler une réaction à chaud, mais je fais ce que je peux ! lol

    J'ai été pour le moins surprise d'assister à un jeu de chaises musicales... Déçue aussi de voir que le Nouveau Centre ne compte plus que trois ministres au lieu des quatre du Fillon 3... L'arrivée de Mercier ? S'il en fallait un, beau coup de grâce à Bayrou... Mais ce qui a retenu le plus mon attention et provoqué ma colère, c'est... la disparition du secrétariat d'état aux droits de l'Homme ! Et zoup, y a plus... La France ne serait-elle plus désormais la patrie des droits de l'Homme ? Glurps ! Et reglurps... Bon... je me console avec la
    Déclaration des Droits Fondamentaux Numériques que vient de présenter Hervé Morin, président du Nouveau Centre. Comme quoi, le Nouveau Centre défend bel et bien nos libertés. Heureusement que ce garde-fou existe...

    531561602.jpgTout autre sujet.... face de bouc (ou facebook pour les pros !).
    Mardi dernier, j'ai posé une petite devinette... S'en est suivi un bel échange entre... Mamans :

    "Qu'est-ce qui a deux pattes, qui dit "Hein ? Nan ! Ouai... Bof !" et un cerveau ramolo ?"

    Jérémy : Bayrou ?
    Véronique : un postulant malheureux à un poste ministériel?
    Karin : @ Jérémy : ça pourrait coller, mais je ne pensais pas à lui ! :)... Mais il est si coincé que tu crois qu'il dit "Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiii" ?
    @ Véronique : je pense qu'il ne dit rien... mais pleure de rage !
    Véronique : ou une pauvre mère de famille éreintée après une journée de dur labeur et x conduites extra-scolaires , en contemplant son réfigérateur pour trouver de quoi nourrir sa tribu affamée.....
    Karin : @ Véronique : comme diraient les monstres dans uen cour d'école... tu chauffes !
    Raphaël : Ton cher et tendre... :)
    Karin : @ Raphaël : pas cool... surtout si c'est en me retrouvant ! Beh, non ! na !
    Véronique : ce pourrait être moi !
    Karin : @ Véronique : mais NON ! Tu causes sans doute mieux la France ! ;)
    Véronique : mon cerveau étant sérieusement ramolli ce soir, je donne ma langue au chat!
    Agnes : Moi je crois savoir ???
    Karin : La réponse... Ma réponse : un ADO... mon adododo qui garde sa demande de carte de bus pour l'an prochain au fond de son sac pendant plus de 8 jours, qui planque son linge sale sous... non même pas planqué... qui redécore sa chambre à coup de linge sale... et qui oublie de nous donner les dates d'inscription au lycée... Je veux bien qu'il soit tout mignon, tout poli chez les autres... mais moi, ce soir ... j'échange contre mon bébé d'il y a 13 ans...
    Ariane : loool courage ...
    Véronique : bien vu! ce pourrait être le mien... courage, à 15 ans c'est pire, mais après ils (re)deviennent EXTRAS!
    Agnes : sois patiente.... quoiqu'à 18 ans c'est encore et toujours le même refrain
    Karin : Merci pour ces encouragements...
    @ Véronique : c'est quand "après" ?... Et dire que derrière il y en a deux autres qui prendront la relève...
    Agnes : @ véronique tu n'as pas tord mais ce n'est pas encore gagné
    Karin : encore 5 ans... Help ! Je veux une île pour moi toute seule... Une île sans linge sale, sans carte de bus, sans lycée, sans...
    Agnes : mais non tu vas t'y ennuyer
    Véronique : @karin: pour les garçons, il faut malheureusement attendre 18 ans bien sonnés.... à 20 c'est super ! pour les filles, c'est moins long.... j'en suis au 3 ème ado "période veau" et certains soirs,j'en ai ras la casquette!( la sienne bien sûr!)
    @ Agnes : quand enfin ils sont au top, une jeune et jolie minette s'en aperçoit...
    Karin : alors... je veux retrouver le cerveau de mon fils... si ça se trouve il l'a planqué sous le linge sale qui jonche le sol de sa chambre... Agnes : @ veronique c'est vrai mais en attendant quel boulot !!!! ;-)
    Agnes : allez allez on les aime quand même nos ados
    Karin : on les Zadore même... mais que de pétages de cables... pour les Mamans !
    Véronique : et au moins avec eux, il y a toujours quelque chose à dire !
    Karin : ou à faire : mettre tout ce qui traine sur leur lit, faire sur leur bureau une pyramide des cours qui trainent dans la maison, se prendre les pieds dans un cable de chargeur... ;)
    Agnes : c'est un peu mon lot quotidien.... une chambre qui commence à ressembler à une succursalle d"Emmaus
    Agnes : et pour le pied dans le chargeur.... moi c'est dans les chaussures ..... du 42.... ça fait mal
    Karin : ici aussi 42... à 13 ans... : re help ! On devrait organiser toutes les 3 un vide-grenier : l'occasion de ramasser tout ce qu'ils laissent trainer... et de s'offrir avec le fruit de la vente, une séance relaxation...
    Agnes : surtout quand on chausse du 2
    Agnes : Ne parlons pas de la chaussette ..... ;-)))))
    Karin : ou qu'ils font deux ou trois têtes de plus que nous... Faudrait monter sur un escabeau pour les regarder dans le blanc des yeux !
    Agnes : ça c'est pour toi et moi pas très grandes tout de même
    Véronique : excellente idée! il faudra même prendre un abonnement au vide-grenier si on veut vraiment TOUT ranger...
    Karin : bon... yapluka... trouver un vide-grenier à mi-chemin entre Lyon et l'Eure... C'est pas gagné !
    Agnes : on s'en fait un sur la nationale y'a de quoi faire Paris Lyon
    Agnes : avec un petit (grand) stand du coté de la normandie
    Véronique : solution: 1 à Lyon ET un dans l'heure et virée à Paris pour écouler les benef...
    Véronique : J'suis tellement pressée que je confonds l'heure et l'Eure... ce doit être mon subconscient!
    Agnes : ok je tiens la caisse enregistreuse mais attention les filles que du cash
    Karin : moi je fais la sieste dans une chaise-longue pour me remettre de cette première crise d'adolescence ! qui, je vous le rappelle, sera suivie encore de deux autres... faut ke je reprenne des forces !
    Agnes : on s'y fait tu verras.....
    Véronique : Bof!!! ou alors certains sont plus " graves" ,comme ils disent, que d'autres... J'avais connu le genre hyperactif epuisant, mais finalement c'est mieux que le style " bof- veau- affalé sur son canapé"...
    Véronique : ... ou à "geeker" devant l'ordinateur! bien que pour ça, je suis peut-être mal placée pour râler...
    Karin : ... qui, lorsque l'on a un coup de speed, parce que l'on ne retrouve plus les clefs de la voiture alors que le reste de la tribu doit être déposé à une heure bien précise, sort un oeil de dessous ses belles boucles... et dit "M'man... tu speeeeeeeeeeed encoreeeeeeeeee... J'vois pas pourkoiiiiiiiiiiiiiii.... Zennnnnnnnnnn... Tu vas te fatiguerrrrrrrrrr..."
    Agnes : au moins il fait attention à sa môman
    Karin : oui.. mais il ne se lève pas pour autant du canap' ! Faudrait pas risquer de s'épuiser...
    Agnes : oui mais ça ...................
    Karin : ça... c'est masculin ?
    Agnes : Ben oui un peu non ???? pardon vous les Messieurs
    Véronique : les pôvres!!!!!!!!! il faut dire qu'avec le stress du collège, les profs, les parents, tous ces vieux qui comprennent rien, leur boulot et tout ce qu'on leur demande de faire, ils sont au bord de l'épuisement! vite docteur! des vitamines...
    Véronique : on veut pas être mauvaises langues, juste un peu réaliste...
    Agnes : c'est bientôt les vacances
    Véronique : leurs vacances ou les nôtres?
    Agnes : à eux forcément....
    Karin : oui... mes vacances se terminent lundi soir pour les deux juniors et mercredi soir pour adododo... coooooooool ! Où sont mes gouttes anti-stressssssssss ?
    Agnes : dans le tiroir de ta table de nuit
    Karin : sans doute... mon adododo et son sens notoire del l'ordre commencent à déteindre sur moi... à moins que...si l'on regarde mon bureau... ce ne soit l'inverse... oups !
    Agnes : les chiens ne font pas des.....
    Véronique : chez nous, ce n'est pas du désordre mais un rangement très personnel
    Agnes : Je crois que c'est le mot.... OUI le MOT
    Isabelle : Ah j'aurais bien aimé prendre part à cette belle discut' !!!
    Mon exemplaire (ado) de 18 piges m'en fait voir de toutes les couleurs! Genre : "je fais ce que je veux quand je veux" !!!!
    Dur ! Dur !
    Isabelle : Heureusement : il part travailler en juillet. Rassurez-vous, pas loin. A Paris dans la boite où travaille son père. Mais moi je vais souffler !

    Inutile donc de vous préciser qu'être Maman d'ados... c'est un peu... crispant par momentS ! Je ne nierai point les grands instants de bonheur... mais bon... Ayant fait un tour dans les chambres ce matin, j'ai annoncé à mes monstres que le souk qui régne dans leurs antres ne me satisfaisait guère... Et donc que je les avisais qu'à compter de 16h30, je me mettais en grève !
    N°2 : Faut que tu le dises aussi à Baptiste !
    Moi : Pas de blem je l'appelle
    ...
    Moi : C'est Maman !
    N°1 : Je sais je vois ton numéro s'afficher
    ... Il a raison sur ce point... j'avais zappé ce détail de la technologie téléphonique !
    Moi : Suis pas contente, etc. Je serai en grève. Donc demain comment feras-tu pour rentrer du collège puisque tu sors plus tôt ? Tu t'organiseras pour réviser ton brevet en perm' !
    N°1 : Beh.. ya pas de blemmmmmmm... j'ai pas cours demain !
    Moi - surprise : Ah ! C'est nouveau ?
    N°1 : Behhhhhhhh, non ! On a deux jours de repos pour réviser. Je te l'avais pas dit ? Oh behhhhhhhh, t'aurais pu deviner !

    Et zut ! Ma boule de cristal a encore mal fonctionné... Ma prinicpale punition est tombée à l'eau ! Et demain, je vais devoir booster mon adododo toute la journée pour qu'il se plonge dans son annabrevet plutôt que de buller, vautré dans un canap' à révasser, son I-pod à donf sur les oreilles... Zen, soyons zen... demain est un autre jour ! mdr

  • Ok, ok, je vois...


    Attendre ? Non ! Agir, faire, bouger pour faire bouger....

    Et autant vous le dire chez nous ça bouge, ça swingue même... Si vite que parfois je n'arrive plus à suivre... Dès l'aube (pas rose comme dans la poésie que Madeleine a révisée ce matin dans la voiture !), la journée débute sur les chapeaux de roues. Je découvre avec stupeur que Colin, mon n°2, a zappé - volontairement ? - la révision de sa leçon de géo. Baptiste, mon adododo, lui, ne pense qu'à une chose : son look... Au diable, le respect de l'ordre instauré dans notre maison. Oublié le coup de  main qu'il doit donner le matin.
    - Baptiste, je crois que tu as oublié de...
    - Ah ouaih... Ok,ok, je vois !
    - Je suis ta Maman et non ta copine de classe, peux-tu changer de ton, s'il te plait ?
    - Ok, ok, je vois !
    Ras le bol des ok ! Mon petit grand - qui n'a que 13 ans et un cerveau trop bien fait - est en plein dans la fameuse crise d'adolescence ! Ne pas craquer... Rester zen et conserver le dialogue : certes, je sais que c'est ce qu'il faut faire. Mais entre la théorie et la pratique, il y a comme un fossé, voir un gouffre... lol

    Ok, ok, je vois tout à fait ce qu'il faut faire, je le conçois, mais... parfois, souvent même, m'assaillent des envies de hurler (H.U.R.L.E.R comme me l'a épellé dans la voiture ma n°3 ce matin... en ajoutant une petite touche personnelle : "comme Maman quand elle n'est pas du tout contente et que les garçons font n'importe quoi !". Ce à quoi, n°2 a répliqué : "Toi aussi tu sais la faire hurler !" Douce ambiance de fraternité...) !
    HURLER : c'est vrai que cela fait du bien, mais cela ne sert pas à grand chose... Je le sais ! Il faut que je prenne de bonnes résolutions et que j'opte plutôt pour un travail de longue haleine, un travail de terrain à l'image de celui que l'on pratique en politique... Car je sais qu'hurler ce n'est pas se faire entendre !

  • Compliment

    - Je ne sais pas pourquoi quand j'étais en 6e, j'avais honte que tu viennes me chercher au collège !
    - Ah, tu avais honte... et maintenant ?
    - Mais enfin, je n'ai plus honte ! En fait, j'ai regardé les Mamans des autres, et vraiment moi je peux être fière. T'es la moins ringarde !

    Compliment... d'un adodo, en clase de 4e et déjà très masculin !