Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

battues

  • Des femmes oubliées au profit de cocktails

    Dernière ligne droite avant le premier tour, ou presque... Hier, mercredi, avec mes kids, nous avons déballé pas moins de 40 000 tracts et 500 affiches qui m'ont été livrés au milieu du jardin. Faire de la politique, ça peut muscler !
    Hier soir, deuxième réunion publique de la semaine à travers la 5e circonscription de l'Eure.
    Discussions avec des indécis.
    Discussion passionnante avec une psychiatre. Chaque mois, elle a en moyenne trois nouvelles patientes qui ont pour point commun d'être... SDF. Femmes battues, elles ont vu la campagne d'information diffusée à la télé. Elles ont réagit. Elles ont placé rapidement leurs enfants chez des amis ou dans de la famille. Elles ont dans la foulée déposé plainte contre leur mari. Puis ont vite pris la poudre d'escampette. Oui, mais famille et amis ne pouvant héberger tout le monde, ces femmes sont à la rue. Pas de structure d'accueil pour ces femmes ! Pas chez nous, à la campagne ! Et dire que supprimer deux cocktails dans un ministère chaque mois suffirait à faire vivre une maison d'accueil pour femmes pendant un mois...
    Glurps !