Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bureau

  • Silence...

    La maison est silencieuse... Etrangement silencieuse. Les enfants sont à l'école, le téléphone est muet (étrangement muet... pourtant j'ai bien payé ma facture !), juste le vent qui souffle dehors... Même pas les "bing bing" de mon ordinateur pour me signifier que j'ai reçu des mails.
    Solitude, parfois pesante, liée à mon statut de free-lance. Avancer. Toujours avancer, mais sans coach, sans encouragements. Ce soir, je n'aurai même pas ceux de mon Jules, qui est parti Outre-Rhin, avant de metttre les voiles la semaine prochaine vers Hong-Kong. Oui, parfois, le soir, il pense à me demander de faire le point sur mon activité. Mais comme bon nombre d'"Ômes", il fait plus souvent l'inventaire des "merdes" de son boulot.
    Suis face à mon écran, entourée d'un souk sans nom (celui règne dans mon bureau et que je me suis promise de ranger aujourd'hui...). Je n'aime pas ce silence trop lourd.
    Hauts les coeurs ! Je vais mettre un peu de musique, retrousser mes manches et m'attaquer aux piles de papiers, découpages de ma petite dernière, dessins des plus grands, factures, et autres qui regorgent dans cette petite pièce qui devrait avoir l'air d'un bureau plutôt que d'une déchetterie !
    Dans un peu plus d'une heure, mes trois petits monstres seront là, avec devoirs et joie, disputes et vie... On goûtera. On bossera. On jouera. On se calinera... Et, je parie trois cacahuètes qu'alors les clients téléphoneront en masse ! La VIE, quoi !