Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

décor

  • L'envers d'un décor

    Il est des jours dans la vie d'une militante - et sûrement d'un militant également - où la campagne semble dure. Non pas que l'accueil des gens soit défavorable, bien au contraire ! Mais plutôt, un petit coup de blues, de je ne sais quoi qui rend le ciel normand un peu gris... Peut-être est-ce la fatigue, ces soirées accumulées, suivies de journées bien remplies entre coups de téléphone, mails, déballage de 40 000 tracts (voir mercredi dernier!), de chargement du coffre de ma petite voiture jusqu'à ce qu'il soit rassasié de tracts et affiches ? C'est sûrement le lot commun de tout militant quelque soit son parti ! Heureusement, il y a les copains, ces autres militants du coin et de Navarre qui sont là pour me booster... Encore 9 jours ! La foi est toujours là et bien ancrée. Ce désir de voir l'UDF hisser haut ses couleurs est réel... Mais vivre une campagne présidentielle de l'intérieur, c'est autre chose que de regarder défiler les clips des hommes politiques à la télé, tranquillement installé dans son canapé !
    Je ne cherche pas - oh que non ! - à attirer la pitié. Juste à vous faire partager la vie d'une militante, avec ses joies et ses petits coups de grisailles !!!
    Allez, ce soir j'ai 100 ballons oranges à gonfler... Et demain matin, je vais les distribuer aux enfants, tout en tractant avec des copains !!! Hauts les coeurs !