Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

droite

  • Blurp...

    mains.jpgDepuis quelques jours, je prends enfin le temps. Contrainte et forcée, certes, mais je prends le temps. Le temps de ne rien faire puisque c'est la prescription. Alors je prends le temps de les écouter, de les observer, de les lire...

    Ils me surprennent et me nouent l'estomac tant leurs mots manquent de raison. Tout n'est que passion, haine et déchirements ! Chacun est persuadé d'être le plus fort, d'avoir raison, de pouvoir sanctionner et juger l'autre. L'autre ?... Celui qui ne pense pas comme le chef ! Celui qui ne veut pas condamner la burqua à 100%, celui qui ose dire qu'il croit en l'Homme, celui qui... Les exemples sont trop nombreux...

    Je les vois s'enflammer à mots trop gros sur Facebook. Je les vois se passsionner pour des sujets dénués d'intérêts. Je les vois se livrer bataille entre eux pour briguer un mandat, une petite place à l'ombre du chef, pour dire qu'ils le "connaissent bien", pour s'autoproclamer "conseiller" du chef...

    Leur avidité me fait peur. Leur déraison par ambition me donne la nausée.
    N'ont-ils pas compris que "faire de la politique", c'est autre chose ? Juste être là... disponible pour ceux qui vous tendent la main, être à l'écoute de ceux qui ont besoin de partager larmes et rires, et construire avec tous notre Cité !

  • Le centre perd la boule

    Aujourd'hui, j'ai décidé de clamer haut et fort mon attachement au centre. Mais pas à tous les centres (centre de gravité, centre d'intérêt, centre culturel, centre du monde, etc.) !
    Et le centre, en ce moment semble avoir perdu la boule. Le centre pour lequel je me suis battue pendant la campagne présidentielle n'est plus... Je suis déçue. Amère. Peu importent mes états d'âme, d'ailleurs.
    Aujourd'hui, je ne me reconnais pas dans ce centre, dans ce que l'on en dit, dans ce que les habitants de mon village m'ont dit de leur sentiment d'avoir été roulés dans la farine par l'UDF. Donc je réfléchis. Je cogite... La nuit portant conseil - et le conseil national de l'UDF ayant lieu demain -, je serai plus à même de trancher, de peser le pour et le contre... Même si à cette heure, le contre semble bien plus évident à mes yeux !
    A bientôt, peut-être.