Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

frères

  • Quiétude et spammoison

    Pause d'un instant... j'oublie toute la polémique sur la parité :o)) pour partager avec vous un instant de quiétude : depuis mon bureau j'entends le feu crépiter dans la cheminée. Dehors, digne de la Normandie, le ciel est gris. La maison est calme... Juste ces crépitements... Et les bétises que m'envoie un des mes petits frères (je suis l'aînée de trois supers mecs... tous nettement plus grands que moi - heureusement pour eux ! - mais qui resteront éternellement mes trois petits frères adorés et adorables, bien que complètement barzingues comme leur soeur) via MSN !
    Un instant de bonheur, de fous rires, que je voulais partager...

    Petite note supplémentaire en une fin d'après-midi automnale :

    Une question me taraude : vais-je ou non être atteinte de spammoison ? Entendez par là : cette barzingue de première va-t-elle ou non être spammée, considérée comme indésirable ? Et pourquoi se demanderont certain(e)s ? Tout simplement car ce que je raconte sur les femmes ne plait guère - et c'est peu de le dire !!!
    Je n'ai en rien besoin de parité au quotidien. J'ai la chance d'être née du bon côté de la barrière et ne charge pas Cher et tendre d'assumer les tâches qui me reviennent. Je suis bien heureuse de le voir dans le jardin fendre le bois pour alimenter notre grande cheminée, alors que je fais un gâteau au chocolat avec Petite Chérie. Je suis bien heureuse de le laisser dormir une heure de plus le week-end, quand j'alimente mes troupes affamées, lui qui se lève tôt pour aller bosser à la capitale ! La parité, je n'en ai pas besoin ! Mes enfants grandissent, sont scolarisés et n'ai donc quasiment plus de problèmes de garde... Je vis un quotidien magique, m'éclatant entre mes enfants, mon mari, mon job, la politique, ma maison, ma famille, mes ami(e)s... Si je râle, c'est simplement pour les autres. Si moi, née du bon côté, je ne livre pas ce que me disent ces femmes qui n'ont ni le temps ni les moyens de le faire, qui le fera ?

    2e petite note supplémentaire :
    Echange de MSN avec l'un des mes petits frères :

    Karin dit : c'est peut-être le mot parité qui ne convient pas.Attends je vais mater mon dico !
    Lui : il y a des hommes, veufs, ou largués avec leur progéniture, qui ont besoin de jongler aussi de la même façon !
    Karin dit : définition : égalité, similitude parfaite... on ne peut être similaire n'étant pas foutu de la même façon.  Mais sur le plan social et
    profesionnel, on peut faire bouger les choses, non ? O
    n ne parle pas de ces mecs, certes, tiens c'est une idée pour mon blog !
    Lui  : eh oui parlons d'eux, ils sont plus nombreux qu'on ne le pense !