Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

grève

  • Maman en grève

    Voilà ce que je suis depuis ce matin... Je vous expliquerai plus en détails ce soir le pourquoi du comment !

    La tribu, enrichie de deux de mes nièces, est en train de dévorer les bonbons quémandés dans le hameau... j'ai donc 5 mn pour expliquer le pourquoi de ma grève. Hier soir : clash avec n°1 ! Impertinence à outrance, ponctuée de soupirs à chacune de mes remarques - rien de plus normal, je le sais, pour un ado -. Après une journée de boulot dense, moi, j'ai craqué ! Il a terminé son dîner dans le jardin - où il faisait plutôt froid -, en pyjama et tongs (il déteste les chaussons !). Larmes et récriminations pendant une heure ensuite. Je suis une Maman trop exigeante, qui crie trop, qui veut que tout tourne rond, qui bosse trop, qui..., qui..., qui... J'ai eu plus que du mal à digérer ces remarques (approuvées par n°2) et parfois bien justifiées ! Donc ce matin, j'ai annoncé que j'étais en grève ! Autrement, dit à mes deux aînés de choisir dorénavant quand ils vont faire leurs devoirs, à moi de me taire s'ils mettent des baskets alors qu'il gèle à pierre fendre ! A eux d'assumer leurs chambres non rangées, à moi de me taire devant les tas qui s'entassent dans leurs "domaines" ! A eux de mettre leur linge au sale, à  moi de ne pas hurler quand les chaussettes malodorantes jonchent le sol de leurs chambres ! A eux de gérer leurs emplois du temps, à moi de ne pas les courser dans la maison pour qu'ils planchent sur leurs leçons !
    Voilà en quoi consiste ma grève : je dois leur laisser leur autonomie. La plus totale. Et ils doivent assumer...
    Résultat dans une semaine... Pour l'instant, ils s'en sortent, même si j'entends "mais Maman, tu pourrais quand même nous dire si ce pull est assez chaud". Je suis en GREVE !... d'autorité !