Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

humeur

  • "Pourquoi ?" "Pourquoi pas ?"


    Vanessa Paradis - Il y a
    envoyé par vanessa_paradis. - Clip, interview et concert.

    Un peu de douceur.... et ces mots qui reviennent sans cesse : "Pourquoi ?" "Pourquoi pas ?"

    Pourquoi se battre ? Pourquoi ces jalousies ? Pourquoi cette sournoiserie ?

    Pourquoi pas de la francise ? Pourquoi pas laisser les gens oser autre chose ? Pourquoi pas de l'humilité, de la simplicité ?

    Pourquoi ? Pourquoi pas ? Ces mots s'entrechoquent.

    Il est des moments où, parait-il, il ne faut pas chercher à comprendre... Alors, je vais me retirer sur la pointe des pieds dans ma grotte normande, le temps de digérer, de regarder à nouveau le monde avec des étoiles et des étincelles plein les yeux... Cela ira vite... Juste peut-être besoin d'un peu de repos, d'aller regarder pousser les pieds de tomates dans mon potager, d'aller cueillir quelques fleurs, d'aller retrouver cette nature qui sait si bien me ressourcer...

  • Délirs d'humeurs

    vent-rafale.jpgHumeurs... Bonne ou mauvaise ? Sans humeur. D'humeur taciturne. D'humeur joyeuse.

    - De quelle humeur êtes-vous ?
    - Mais je ne répondrai pas ! Cela ne vous regarde pas ! Mon humeur est à moi... rien qu'à moi ! Puis... bon... en fait... Je ne sais pas ! Je crois que ce soir je suis d'une humeur versatile. Boudeuse. Heureuse. Râleuse. Joyeuse.
    Humeurs changeantes... au grè du vent qui hurle dans les cîmes des arbres, au grè du vent qui s'infiltre dans mon antre me glaçant le sang... Je ne supporte plus le bruit de ce vent qui rythme mes journées et mes nuits depuis deux jours. M'entrainant dans sa folie. Me noyant dans ses tourbillons. Ce vent venu d'ailleurs. Ce vent venu d'autres horizons que je ne verrai pas, clouée devant cet écran depuis de longues heures. Depuis trop longtemps... Une fenêtre s'ouvre sur mon écran. Une issue de secours ? Une porte entrebaillée vers des mots sans voix... et sans issue. Puis, les volets claquent. Je me retrouve seule dans mon bureau, toujours et encore face à cet écran, avec le vent. Toujours le vent. Et ces "clip-clap" de mon clavier dans une maison silencieuse, où petits et grands se sont réfugiés dans le néant du sommeil.
    Demain... Demain, j'irai respirer à plein poumon ce vent de liberté. J'irai courir dans le vent. J'irai braver le vent. J'irai crier au vent de m'emporter loin. J'irai souffler au vent d'ouvrir mille fenêtres. Le temps d'un instant...

  • Allo, la terre !

    Vénus : "Je trouve que nous avons une vie planplan depuis quelques temps. Et moi, je n'aime pas ça !"

    Mars : "Une vie planplan ? ! Tu trouves ? Je ne sais pas ce qu'il te faut : en décembre tu as un accident de voiture et la caisse est KO ! Et en mars, tu te pètes le genou ! C'est pas une vie planplan, ça !"

    Je me demande parfois pourquoi les martiens s'obstinent à séjourner sur Terre avec des vénusiennes ! lol