Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

indépendant

  • Toutenvrac et patatrac

    - Un petit coup de pub pour Ecaterina qui cherche des blogueuses en Corèze ou désirant se rendre au salon du livre de Brive !

    - Test ADN : je ne sais quoi en penser... Évidemment on ne peut accepter une immigration sans limites, mais la notion de famille doit-elle se résumer aujourd'hui aux strictes liens du sang ? Je n'en suis pas certaine, loin de là ! Même si je ressens très fortement chaque jour, le lien charnel qui me lie à mes petits monstres...

    - Boulot, boulot... après un week-end bricolage : zavez-vous déjà fabriqué une énorme mezzanine à deux alors qu'on aurait pu du être quatre pour y arriver sans avoir de courbatures partout le lendemain (aujourd'hui !) ?

    - Zavez-vous déjà eu une terrible envie d'écrire des tas d'aneries, alors qu'il vous faut bosser et que vos dossiers doivent être bouclés ce soir, puisque vous serez en rendez-vous à Paris demain toute la journée ?

    - Zavez-vous déjà eu envie d'aller vous réfugier sous la couette avec un bon bouquin, alors que votre maison ressemble étrangement à un chantier ou une case après le passage d'un cyclone (linge à ranger, vêtements d'hiver en stand-by dans le bureau en attendant d'aller trouver leur place dans le dressing, salle de jeux à réaménager suite à l'installation de la fameuse mezzanine qui pèse un âne mort et ce avant samedi car n°2 fêtera avec une tribu de copains ses 9 printemps, etc.) ?

    - Zavez-vous déjà réfléchi au statut des professions libérales alias les zindépendants qui croulent en France sous les charges ? Moi, oui ! Du coup, je viens de clôturer ma boite... non, mais c'est pas possible de tout refiler aux caisses machins et aux caisses bidules ! Sans parler du Trésor public. Trésor qui ne cesse d'amasser !

    Autrement dit, je suis encore une fois un peu beaucoup de mauvaise humeur. Mais ça vous devez en avoir l'habitude ;o)

  • Bonheur et purgatoire

    Il est des soirs où le bilan de la journée est plus que positif, même si la fatigue est là.
    Des soirs qui sentent bon l'été, même si il pleuviote, même si les enfants ne veulent pas aller se coucher, même si Cher et Tendre est à l'autre bout de la France en séminaire.
    Des soirs où j'ai envie d'abattre des montagnes, tout simplement parce que quelqu'un m'a fait des compliments de mon boulot !
    Pas évident lorsque l'on est seule face à son écran à longueur de journée, enfermée dans sa tour d'ivoire - qu'est mon bureau où règne un souk sans nom -, d'arriver à estimer la valeur de son travail. Et là, un simple "je vous fait une confiance totale" a le don de parer cette soirée d'une certaine magie...
    Je suis CONTENTE. Même si mes vacances, ou plus justement nos vacances seront écourtées (d'aillleurs si vous avez un bon plan entre le 11 et le 25 août en Bretagne , les pieds dans l'eau sans casser notre tirelire, je suis preneuse !!!!). Contente aussi car Cher et Tendre a partagé ma joie par téléphone, tout comme Grand-Maman, d'ailleurs.
    Mais attention, toutes ces joies ne m'incitent par pour autant à une tolérance sans borne à l'égard du ridicule d'un certains certaine énergumène politique, reniant ses promesses sans nom faites durant la campagne présidentielle, déclarant avoir promis le SMIC à 1500 euros et la généralisation des 35 heures, quasiment contrainte et forcée... n'est-ce pas Miss Ségo ? Et tout ça après nous avoir débalé ses histoires de coeur lors que chacun guettait les résultats des législatives  ;o) 
    On dit que le ridicule ne tue pas. Bien heureusement pour elle, sinon elle serait sans doute en train de saluer Saint Pierre et tous ses accolytes au Paradis purgatoire !