Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mouvement

  • Ne me jugez pas

    Ne me jugez pas si je vous dis mon mal-être actuel quant au spectacle que m'offre l'"UDF".
    Ne me jugez pas si j'ose affirmer être centre droit.
    Ne me jugez pas si j'ai envie de tout envoyer ballader.
    Ne me jugez pas si je n'arrive pas à accorder crédit à ce qui a été dit au conseil national de l'UDF.
    Ne me jugez pas si j'ai les larmes aux yeux ce soir, déchirée entre trois ami(e)s qui partent vers deux horizons politiques différents.
    Ne me jugez pas si j'ai tout plaqué ce matin pour aller cueillir une grande brassée de marguerites.
    Ne me jugez pas si j'ai envie de crier "MERDE !"
    Ne me jugez pas si j'admire Monsieur Bourlanges.
    Ne me jugez pas : je n'accuse personne. Juste moi. Peut-être embarquée dans une aventure que j'avais idéalisée.
    Ne me jugez pas : je suis toujours persuadée qu'il y a mille choses à faire pour améliorer le quotidien des femmes ! :o))

  • Le centre perd la boule

    Aujourd'hui, j'ai décidé de clamer haut et fort mon attachement au centre. Mais pas à tous les centres (centre de gravité, centre d'intérêt, centre culturel, centre du monde, etc.) !
    Et le centre, en ce moment semble avoir perdu la boule. Le centre pour lequel je me suis battue pendant la campagne présidentielle n'est plus... Je suis déçue. Amère. Peu importent mes états d'âme, d'ailleurs.
    Aujourd'hui, je ne me reconnais pas dans ce centre, dans ce que l'on en dit, dans ce que les habitants de mon village m'ont dit de leur sentiment d'avoir été roulés dans la farine par l'UDF. Donc je réfléchis. Je cogite... La nuit portant conseil - et le conseil national de l'UDF ayant lieu demain -, je serai plus à même de trancher, de peser le pour et le contre... Même si à cette heure, le contre semble bien plus évident à mes yeux !
    A bientôt, peut-être.

  • Je veux la vérité !

    Je ne comprends pas à quoi et comment va jouer l 'UDF - mouvement démocrate aux prochaines législatives ?
    Lors du conseil national, sera-t-il enfin dit haut et fort qu'il devra, en toute logique, y avoir alliance avec le PS, puisque ce nouveau parti se veut un parti d'opposition ? Ou va-t-on nous répéter encore et encore que c'est un mouvement centriste, dont d'ailleurs, le centre droit semble disparaître ?
    Etrange impression de flou. Désillusions... comme si il était obligatoire de tirer un trait sur l'histoire de l'UDF, comme si l'on devait renier son passé... Glurps !