Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

normadnie

  • Lettre à un ami

    Je suis rincée, fatiguée, mais droite dans mes bottes. Fière... Je serai 12e sur la liste Majorité présidentielle de l'Eure. Pas plus haut ? Et alors !?
    Tant pis pour les sourires des petits barons que je devrais affronter. Je saurai leur répondre, car à l'humanisme que je défends, ils ont préféré leur honneur, leurs mandats, leurs... Centriste de droite, je suis. Centriste de droite, je resterai... malgrè les coups bas, malgrè les coups de poings, malgrè... Mais cette lettre n'a pas pour objet de te parler de mon nombril ni de mon ego. Juste des autres. De toutes ces personnes que j'ai longuement eu, ces dernières semaines au téléphone. Ces personnes : essentiellemnt des femmes. Réseau de Femmes au Centre oblige, sans doute !

    De longues et nombreuses soirées passées à les encourager. "Vous ne devez pas baisser les bras !" "Nous devons ensemble nous battre pour la société dont nous rêvons pour nos enfants et nos petits-enfants !"... J'ai passé des heures à les écouter, à sécher des larmes. Et j'ai compris... Toutes, nous ne sommes pas des hommes politiques ! Nous sommes des femmes. Des femmes encore peu nombreuses sur la scène politique. Encore peu nombreuses à oser nous investire et à tenter de jongler encore boulot, famille et politique !

    Nous sommes des femmes et vous l'avez oublié. Des femmes qui ne savent pas, tels des mecs, compartimenter. Pas vivre avec une carapace. Des femmes qui ne peuvent dissocier leur engagement de leurs vies. Car si la politique est dans nos tripes, car si se battre pour un idéal est indissociable de nos vies, chaque jour, nous bravons les embûches pour nos enfants, nous jonglons entre 3 ou 4 emplois du temps... Ces tous ne font qu'un. Ces tous, ce sont nous... Or ces derniers jours, vous nous avez regardées, considéréees comme des hommes politiques ! Je crois qu'en leurs noms, je peux affirmer que nous ne sommes pas des femmes déguisées en hommes politiques. Juste des femmes politiques - ou des femmes engagées en politique si tu le préfères ! - avec  nos sensibilités, nos fiertés, nos larmes, nos états d'âme... Nous sommes des Hommes commes les autres, mais ne nous demandez pas de nous transformer en mec !

    Amicalement 

  • Je vous l'assure !

    lc.jpg
    Il est des soirs où je me prends à rêver... A rêver que tous puissent vivre heureux, à l'aise dans leurs baskets, épanouis, sans soucis...
    Hier soir, je me suis prise à rêver car je sais que les dossiers vont avancer dans ma commune. Je suis confiante... Il faut laisser le temps au temps... mais tout sera fait pour donner aux habitants du village les clés de la sérénité... pour leur permettre de partager des moments conviviaux même si peu participent au début... pour leur donner accès à une bibliothèque sans faire dix kilomètres à travers champs...

    Hier soir, je rêvais... Aujourd'hui, j'ai étrangement basculé sur une autre planète. Une planète où il n'y avait pas de place pour le rêve ni l'espoir... Une planète faite de couardise, d'ego surdimentionnés, de mensonges, de fanfaronnades, de combats de coqs, de mégalomanie... Une planète très loin de mon petit village normand... mais qui me fait - à chaque fois que je l'apperçois - terriblement froid dans le dos. Comment des êtres humains peuvent être aussi vils ? Comment peut-on se revendiquer humaniste et ne pas avoir le moindre respect pour les êtres humains, ni même pour les plus simples et les plus belles des valeurs ?

    Idéaliste, moi ? Je ne le pense pas... Simplement forte de mes convictions ! Forte de ma joie de vivre ! Forte de l'amour des autres ! Forte et optimiste... Pas idéaliste pour deux sous, je vous l'assure !  ;)