Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politiques

  • Parité, bien ordonnée... commence par soi-même !

    Je viens d'écrire dans un mail : "je décide. Finies les femmes reléguées aux casseroles. A nous le pouvoir... L'espoir fait vivre !"
    Certains me catalogueront de féministe. Il n'en est rien ! Je pense qu'il est simplement temps que les femmes manifestent leur intérêt pour la vie politique. Comme l'indiquent les chiffres affichés sur la gauche de cet écran, elles auront un rôle à jouer lors du prochain scrutin. Tous les partis - ou presque - parlent de parité. Mais dans les programmes et dans les faits, qu'en est-il, qu'en sera-t-il ?
    Comment une femme peut-elle aujourd'hui jouer la carte de la politique ? Les femmes de trente, quarante ans n'ont aucun moyen de se faire entendre. Aucun moyen, car pas une minute à consacrer à autre chose qu'à leur job, leurs enfants, leur frigo, leur maison, leur mec, un soupçon de sport ou de tricotin,... Le tout en jonglant avec un porte-monnaie ayant subi une cure d'amaigrissement forcée par l'euro, avec des babycitters ayant des tarifs calqués sur la croissance du prix du caddie, avec des journées qui ne font que 24 heures, et avec un besoin tout à fait humain de dormir un minimum !
    Un jour, un homme politique proposera-t-il à une femme de l'aider à percer, à faire autre chose que coller des affiches ou tracter sur les marchés, à faire entendre sa voix haut et fort ? Il y a des femmes qui y sont arrivé. Mais comment ? Au prix de quel sacrifice ? Je n'ai pas encore trouvé la solution.
    Un jour, un homme politique proposera-t-il dans son programme de faire en sorte que les crèches accueillent les enfants de 6 à 20 heures (ce qui éviterait à certaines femmes de bosser pour n'avoir que 300 euros à la fin du mois, une fois babycitters et crèche déduites) ?
    Un jour, un homme politique proposera-t-il une réelle politique de parité, tant sur le marché du travail que pour des milliers de petits détails qui polluent un peu notre quotidien ?
    Un jour, un homme politique saura-t-il tendre l'oreille et écouter les quelques allumées qui tentent de jongler en ajoutant à leurs nombreuses tâches la carte du militantisme ?
    Un jour, un homme politique saura peut-être donner envie aux femmes de s'investir, donner des idées, râler, s'activer, se mobiliser, légiférer... donner envie et moyens aux femmes d'être... des hommes politiques !
    Sur ce, toujours râleuse, je vais reprendre ma casquette de Maman et aller vite préparer un dîner !

    A lire : Vous avez dit "parité" ?! Mon oeil !!