Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

quotidien

  • Oh les filles !

    La chanson - elle date un peu certes, mais elle dit tout de même :
    "Oh les filles, oh les filles
    Elles me rendent marteau..."

    Sérieusement, en quoi peuvent -elles taper sur le système de ces messieurs ?
    Je ne comprends pas : elles font tout, essayent d'assumer tout (boulot, enfants, mari, maison, chat, poisson rouge, états d'âme des copines, et j'en passe...) et ces messieurs osent encore se plaindre.
    Certes, parfois je comprends la gente masculine qui ne doit plus vraiment savoir où elle en est, ayant perdu le statut de mâle et toute la mâlattitude qui va avec, mais bon... faut évoluer !
    Certes, parfois je comprends la gente masculine, quand je lance des appels aux plumes féminines et que je constate par commentaires interposés que la majorité des visiteurs de ce p'tit blog est très largement masculine, mais bon... ils cherchent peut-être à se procurer un mode d'emploi de la femme du 21e siècle à travers ma prose délirante !

    Sérieusement, cela serait méga super génial si enfin, les FILLES, vous m'adressiez des petits papiers sur tous les sujets qui vous passent par la tête, sur tous les coups de gueule que vous avez envie de pousser, sur tous les trucs que vous connaissez en matière de droit, cuisine, bricolage, emploi, etc.
    Allez, vous vous retroussez les manches, cherchez les Zidées, l'inspiration, tout ce que vous voulez... Et zoup, à vos claviers ! n'oubliez pas de cliquer sur commentaires... ou de me demander mon mail si c'est un super long papier (en me précisant que vous êtes OK pour sa mise en ligne !)

    ...Ah, connaissez vous la fin de la chanson :
    "Je suis sorti avec Karine
    Elle ne m'a rien demandé
    Elle est si douce elle est si fine
    Puis j'aime ses beaux yeux étonnés
    J'aimerai toute ma vie Karine
    Et rien n'pourra m'en empêcher"

    Je ne me fais pas d'illusion : il ne s'agit pas de moi, mais bon... ça fait du bien à lire !
    Je ne me fais pas d'illusion : la Karine de la chanson a un E en trop à la fin de son prénom... et puis question douceur, je ne sais pas faire ;o)

  • Premier jour de vacances et... un peu de politique !

    Aujourd'hui, je n'ai strictement rien fait. Premier jour de vacances des kids (autrement dit fin des miennes...!). Rien fait, donc, ou presque : j'ai jeté un oeil sur le déroulement des travaux dans ma casba, fait une machine à laver le linge (encore à étendre), envoyé une dizaine de mails, assuré un suivi distant de mes dossiers, passé six ou sept coups de téléphone (dont un à ma meilleure pote de la terre - Steph' - comme tous les deux ou trois jours), soigné ma petite chérie qui a attrapé je ne sais quel crobe à la c..., passé l'aspiro, fait trois pots de confiture poires-amandes, préparé petite chérie qui s'est rendue pour la première fois à un anniversaire (top canon en petite robe bleu marine avec serre tête rose - qu'elle tenait absolument à mettre tout autant que son sent-bon ! - et shootée au doliprane pour profiter de cet après-midi mémorable), pris un café chez la maman qui invitait petite chérie, discuté avec les mecs qui faisaient les travaux, remercié un des deux maçons de m'avoir donné autant d'iris - à planter ce week-end !-, écouté la météo pour demain, montré les espèces de courges qui poussent dans mon potager à Laurence - qui a su identifier ces légumes pas encore prêts à passer au micro-ondes -, discuté avec n°1 des entretiens que j'ai eu hier soir avec ses profs - pas de motifs de râler : 15 environ de moyenne générale à 10,5 ans en 5e -, accompagné n°2 chez un copain pour l'après-midi, donné un coup de cire dorée sur ma table basse bleue que je ne peux plus encadrer et sur une super étagère roccoco - don d'une cousine canadienne qui souhaitait que je la peigne en rose pour l'offrir à Petite Chérie, mais elle est trop belle (l'étagère !) pour ne pas aller dans mon entrée -, allé chercher n°3 chez sa cop's, baigné petite chérie qui rêvait de faire pipi dans l'eau, préparé le diner rapidos plus une purée de courgettes (du jardin, svp !) pour demain... Oui, car demain, je bosse ! Donc baby-sitter. Demain, François Bayrou vient dans l'Eure. Donc je vais le suivre, appareil photos et bloc notes en main.
    Ah, hier j'ai regardé la suite du docu sur Chirac... Euh... Je n'ai pas vu la fin ! Je me suis endormie comme d'hab sur mon canapé préféré. Mais ce que j'ai vu m'a suffit. "Cher et tendre", qui a un regard plus objectif que le mien, a trouvé que le docu ne remettait pas les choix politiques de Chirac dans le contexte économique du moment, que Chichi payait le gaspillage des socialistes, etc.. Soit, mais... pour l'instant, la France est toujours endettée jusqu'au cou, et par la même nos kids d'amour et nos petit-enfants à venir ! Autrement dit, c'est le souk... le bazard, la pagaille, et on est sur la paille. Vivement qu'on vote. Vivement que les Français ouvrent un peu plus grand les yeux. Et surtout les Françaises... Car très franchement qui mieux que les femmes sont aptes à juger de la politique ? Elles en font tous les jours que Dieu fait quand elles ont à gérér une tribu et doivent obtenir en permanence un consensus en essayant de faire valoir leurs idées ! Non ?
    Sur cette pensée des plus sensées : bonne soirée, ma machine à laver m'attend, tout comme le linge propre à ranger, deux dossiers à finaliser et mes grands à coucher ! Sans oublier "Cher et tendre" qui s'envole demain vers "Kong Kong" (alias Hong Kong, réinterprété par Petite chérie !).