Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sida

  • Au delà...

    Depuis que ce blog existe, il y a un sujet que je n'ai jamais abordé... La religion.
    Si deux de mes enfants vont dans une école privée catho, je tente d'apprendre à mes trois petits monstres que tous les Dieux sont frères. "Ils portent simplement des noms différents, en fonction des gens qui croient en eux..." Je leur apprends donc que Dieu existe. Je crois que Dieu existe - essentiellement, comme beaucoup, quand cela m'arrange et que j'ai besoin de réconfort, de soutien... Mais Dieu doit comprendre ! Quelque soit son nom...
    Aujourd'hui, je me demande s'il comprend les dérives de l'Eglise catholique... Eglise dont je me suis éloignée après l'avoir fréquentée assez assidument... Trop révoltée par le grand écart entre la Bible et le culte...
    "On ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs" mais "au contraire, leur utilisation aggrave le problème." -Benoît XVI
    Je ne suis pas la seule - loin de là - à m'offusquer des propos de cet individu qui se doit de représenter le Christ sur notre planète. De cet individu qui doit incarner l'Amour et la Bonté. L'Amour et la Générosité. L'Amour et la Vie.
    Cet individu - par ces propos - incarne, à mes yeux, ni plus ni moins, la Mort. Comment l'eglise peut-elle avec de tels porte-paroles draîner derrière elle les foules ? Comment peut-elle porter un message d'espoir et de paix, d'humanisme et de solidarité ?
    Mon Dieu est plus sympa, plus ancré dans la réalité, dans notre monde que celui du pape...

    Je vous invite à prendre un instant pour regarder un instant de sérénité, en ce jour de printemps, au delà des murs...

     

    11h30 : un oubli... Puisque l'on parle de foi.
    Hier soir en rentrant de l'école, mon n°2 me dit :"Maman, la maitresse nous a demandé les efforts que l'on fait en ce moment pour le carême."
    - Que lui as-tu répondu ?
    - Que j'aide ma Maman qui s'est cassé le genou, et qu'une Maman avec un genou cassé, ça c'est un vrai carême !