Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

suarez

  • Ok, ok, je vois...


    Attendre ? Non ! Agir, faire, bouger pour faire bouger....

    Et autant vous le dire chez nous ça bouge, ça swingue même... Si vite que parfois je n'arrive plus à suivre... Dès l'aube (pas rose comme dans la poésie que Madeleine a révisée ce matin dans la voiture !), la journée débute sur les chapeaux de roues. Je découvre avec stupeur que Colin, mon n°2, a zappé - volontairement ? - la révision de sa leçon de géo. Baptiste, mon adododo, lui, ne pense qu'à une chose : son look... Au diable, le respect de l'ordre instauré dans notre maison. Oublié le coup de  main qu'il doit donner le matin.
    - Baptiste, je crois que tu as oublié de...
    - Ah ouaih... Ok,ok, je vois !
    - Je suis ta Maman et non ta copine de classe, peux-tu changer de ton, s'il te plait ?
    - Ok, ok, je vois !
    Ras le bol des ok ! Mon petit grand - qui n'a que 13 ans et un cerveau trop bien fait - est en plein dans la fameuse crise d'adolescence ! Ne pas craquer... Rester zen et conserver le dialogue : certes, je sais que c'est ce qu'il faut faire. Mais entre la théorie et la pratique, il y a comme un fossé, voir un gouffre... lol

    Ok, ok, je vois tout à fait ce qu'il faut faire, je le conçois, mais... parfois, souvent même, m'assaillent des envies de hurler (H.U.R.L.E.R comme me l'a épellé dans la voiture ma n°3 ce matin... en ajoutant une petite touche personnelle : "comme Maman quand elle n'est pas du tout contente et que les garçons font n'importe quoi !". Ce à quoi, n°2 a répliqué : "Toi aussi tu sais la faire hurler !" Douce ambiance de fraternité...) !
    HURLER : c'est vrai que cela fait du bien, mais cela ne sert pas à grand chose... Je le sais ! Il faut que je prenne de bonnes résolutions et que j'opte plutôt pour un travail de longue haleine, un travail de terrain à l'image de celui que l'on pratique en politique... Car je sais qu'hurler ce n'est pas se faire entendre !