Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

voeux

  • 2010 !

    voeuxok.jpg

  • You know what ? ... Happy new year !

    Mails, SMS, coups de fils... ils arrivent des quatre coins de l'hexagone ou de l'autre bout du monde.

    Il fut un temps - pas si lointain - où je trouvais cette tradition ringarde...
    Je vieillis...
    Aujourd'hui, elle me réchauffe le coeur.
    Je guette le "gling" de ma boite mail ou le "schtrung" de mon portable qui me signifient, chacun à leur manière, un nouveau message. Message perso ou message pro... parfois je ne fais pas la différence. Pourquoi en faire une, d'ailleurs ?
    Ils arrivent des quatre coins de l'hexagone ou de l'autre bout du monde. Tous porteurs de mots doux, d'amitié, parfois d'originalité...

    Alors, ce soir, je remercie chacun pour ses voeux.

    Alors ce soir, en ce premier jour de janvier, je souhaite que 2008 soit tout simplement pour chacun à l'image de ses rêves les plus beaux, les plus fous,.. les plus délirants !
    Bonne année !

  • 2007 - 2008

    En cette fin d'année toute proche, je souhaite simplement partager avec vous les vœux les plus super méga géniaux que j'ai reçus (de tonnes de mercis,  François !) - plagia non autorisé :

    C'est l'instant de vous proposer mes vœux pour 2008...
    Ils sont multiples !
    D'abord, pour chacun de vous. Entre bonheur et santé j'hésite un peu pour savoir quel est le plus important... voyons, voyons... est-ce que la santé génère le bonheur ou plutôt est-ce le bonheur qui stimule la santé... Allez, cadeau : santé + bonheur... Et l'amour, le vrai, le grand, celui qui dure encore et encore au-delà des vicissitudes du quotidien, celui qui est écoute et parole, baisers et larmes, bienveillance... Voila le trépied 2008 pour vous : santé + bonheur + amour... dans l’ordre que vous préférez.
    Ensuite pour les membres de vos familles, ceux qui possèdent un fragment de vous-mêmes, enfants, nièces, amis particuliers, ceux qui sont un peu ce que vous espérez être... en mieux, en plus précieux encore. En face de ceux-là, il y a comme... qu'ils se rapprochent encore un peu, oui, là, juste dans ce petit espace d'espérance un peu nu... en sourire, en confiance, en écoute, mais aussi en rigolade, en bonne bouffe et chouette pinard, en fêtes de toutes sorte ! Et si vous ne savez pas trop rire, qu'au moins vous ayez le plaisir du spectacle de l'amour exubérant de la vie !
    En troisième place sont vos amis. Vous seuls pouvez les définir... vous y êtes ? ça y est ? Ce sont tous vos vœux pour eux qui sont écrits ici en filigrane...
    Enfin pour vos chiants... si j'oublie des vœux pour eux, ils seront encore pire... alors, finalement, c'est encore pour vous ces vœux ! Qu'ils aient une bonne santé et surtout 'pas de bricoles qu'ils vous racontent pendant des heures'(1). Qu'ils soient en paix avec leurs entourages respectifs, sans problème avec la gestion de leurs idées type 'gauche caviar' ou 'droite ringarde', sans envie excessive de faire du prosélytisme pour quelque new-age abscons... même remarque que ci-dessus en (1) ! Que, pour les choses importantes, ils aillent bien (ça, c'est mon côté catho un peu ch... comme tous ceux de ce paragraphe) !
    Voilà, une fois tous ces vœux écoutés, prenez le temps de faire un peu de poésie et, l’âme en fête, allez voir au fond de vos cœurs combien vous êtes précieux pour ceux qui vous aiment.

    François